• Tu es devenu ma drogue !

     

     

    Le corps en transe
    Mon esprit déraille
    Aucun moyen de défense
    Commence la bataille

    A peine quelques heures
    Et tu me manques déjà
    Il me faut ma dose de bonheur
    Et une seringue de ton Aura

    Un peu de poudre de ton essence
    Que je pourrai sniffer à volonté
    Serait à même de raviver mes sens
    Et faire de moi ton esclave attitrée

    Une piqure de ton odeur
    En guise de vaccin
    Ferait disparaître toutes mes peurs
    Et mon corps n'en serait que plus sain

    Juste un verre de ton amour
    Me mènerait jusqu'à l'ivresse
    Un coma éthylique en plein jour
    Et une descente enchanteresse

    Des comprimés de tes baisers
    Qu'à volonté je pourrai avaler
    Me ferait oublier que je ne suis pas à tes côtés
    Et m'aiderai à me consoler

    J'en ai besoin, il me les faut
    Un désir qui ardemment s'enflamme
    Me brûlant irréversiblement la peau
    Et attaquant le plus profond de mon âme

    Douce drogue de mon coeur
    Chacun de mes instants tu enchantes
    Tu es seul responsable de mes humeurs
    Et de toi je suis entièrement dépendante


    votre commentaire
  • Si j'étais une artiste

     

     

     

    J'aimerais peindre une toile
    Que je sèmerais d'étoiles
    Pour illuminer le chemin
    Lorsque tu me rejoins.

    Et pourquoi pas une fresque
    Une île perdue ou presque
    Des lieux, de mon cœur tu serais le roi
    Il n'y aurait plus de pourquoi.

    De mes mains, je voudrais te toucher,
    Suivre des doigts les lignes de ton corps
    M'en imprégner toujours et encore
    Et ensuite, dans le marbre, te sculpter.

    Je voudrais créer des mots de passion
    Des paroles brûlantes comme de la lave en fusion
    Des phrases puissantes pour t'ensorceler
    Te les chanter jusqu'à t'enivrer

    Je mettrais tout mon amour dans l'alambic
    Et tisserais des liens intimistes.
    Tu serais mon seul public
    Si j'étais une artiste...

     


    votre commentaire
  • En manque de toi

     

     

    Je suis en manque....
    En manque de quoi ?

    Je me sens seule,
    Pas abandonnée mais seule
    La plus belle chose qui puisse m'arriver
    Attendre qu'il soit "branché"

    Je suis en manque
    En manque de quoi ?

    Taper sur mon clavier
    Et imaginer.....
    Imaginer quoi ?
    Que tu es là
    En face de moi
    À discuter

    Je suis en manque
    En manque de quoi ?

    En manque d'une drogue qui n'existe pas
    L'amitié s'est peut-être ça ?
    Qui sait ? Personne
    Mais ce mot là dans ma tête résonne

    Je suis en manque
    En manque de quoi ?

    Je suis à crocs
    Accro de quoi

    Accro de qui, à accro de toi ?
    Mais qui es-tu ?
    On s'est juste connu
    Sans raison là comme ça...

    Je suis en manque
    En manque de quoi ?

    De quelqu'un à qui parler
    Quelqu'un à qui je puisse tout confier
    D'un ami, d'un amour ?
    Je ne sais même pas
    C'est virtuel, mais c'est beau
    Ca fait du bien et ça fait mal
    C'est pas banal

    Je suis en manque
    En manque de toi ...


    votre commentaire
  • Pensées vagabondes

     

     

    Mon coeur se trouble si j'entends son nom
    Mon émoi doit se lire sur mon front.
    J'espère qu'il n'y a aucun remède
    Au pouvoir sur mes sens qu'il possède

    Je voudrais parfois briser les chaînes
    Et pourtant ne causer aucune peine
    J'aimerais, avec tous, être généreuse
    Mais tout se trouble, je suis amoureuse

    Je suis faite de feu et non de glace
    Pour la tiédeur je n'ai pas de place
    Mes envies, mes désirs me mettent au supplice
    Tout dans la vie n'est pas toujours justice

    Je ne pourrais supporter l'indifférence
    Alors que tout mon être vibre d'espérance
    Contre mes passions, je ne veux me défendre
    La voix de la raison, je ne veux l'entendre

    Pourquoi l'amour reste-t-il si secret
    Que quiconque en cause semble indiscret
    Je désire pourtant apporter le témoignage
    Des élans que m'apportent ses messages

    Force qui me porte, renverse sa foi !
    Conforte-le dans la certitude de son choix !
    A coeur pur et sincère, point de châtiment
    L'amour ardent, quel délicieux tourment

    Malgré la tempête qui m'emporte, je reste digne
    Un malin destin nous a présenté, c'est un signe
    Je veux le chérir de façon absolue
    C'était écrit, les astres l'ont voulu

    Connaître les formules qui pourraient le charmer
    Abattre ses défenses pour réellement le troubler
    Lui apprendre à vivre un indicible bonheur
    Ancrer son amour au port de mon coeur


    votre commentaire
  • Je suis femme et oiseau de nuit

     

     

    La nuit étend sa cape de velours noir
    Le ciel se pare de millions d'étoiles
    Qui scintillent telles des lucioles
    La ville, petit à petit, s'estompe
    Contours flous dans le crépuscule

    Une chape sombre se couche sur le paysage
    La brise fait frissonner les branches
    Donne aux arbres des effets fantomatiques
    Les buissons semblent prendre vie
    Bruits furtifs, suspects, inquiétants

    Les eaux et les cieux se mêlent intimement
    Les quais sont calmes, à peine quelques âmes
    Des pas résonnent, s'arrêtent parfois
    Quelques couples, enlacés devant l'immensité,
    S'imprègnent de la poésie des lieux

    Une lumière, là-bas, brille de mille feux
    Attire dans son filet les noctambules
    Un petit air mélodieux flotte dans le vent
    Musique gaie ou ambiance feutrée
    Tout est magique lorsque tombe la nuit

    Parmi mes pairs, mais loin de la foule
    Mon âme s'éveille, mon coeur s'émerveille
    Intensément je savoure chaque instant
    Ces merveilleuses heures sont les miennes
    Je suis femme et oiseau de nuit


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique